Les plus
visités


France
Espagne
États-Unis
Chine
Italie
Royaume-Uni
Allemagne
Ukraine
Turquie
Mexique
Malaisie
Autriche
Russie
Canada
Hong Kong

City Trip


à Izumi
à Kishiwada
à Shimminatocho
à Yao

Petit Futé Japon
Petit Futé Japon
Petit Futé Country
Le commander

Guides


Tous les Routard
Tous les Lonely Planet
Tous les Petit Futé


Recherche



Hôtels
les plus proches


(de cet endroit, bien sûr)
 
Bellevue Garden Kix
à 32.7 km [Réserver]
 
Kansai Airport Washington Hotel
à 34.2 km [Réserver]
 
Ana Gate Tower Hotel Osaka
à 34.3 km [Réserver]
 

Partagez
votre expérience


(sur ce lieu, of course !)
Pseudo
Titre
Votre message






Mont Kôya


34.213, 135.586   www.koyasan.or.jp   

Le mont Kôya est une montagne de la préfecture de Wakayama, au Sud d'Ôsaka qui a donné son nom à un complexe de temples bouddhiques. Le bonze Kukai a installé la première communauté religieuse sur ce mont, qui allait devenir le principal centre de la secte Shingon du Bouddhisme. Situé sur un plateau à 800 m d'altitude entouré de huit sommets, le premier monastère s'est développé pour devenir une ville, Kôya, possédant une université d'études religieuses et plus de cent temples offrant l'hospitalité aux nombreux pélerins et touristes. Les sites religieux les plus importants sont: L'okuno-in, un immense cimetière avec près de 200.000 pierres tombales de samouraïs, de personnalités et de gens ordinaires, sous une forêt de cèdres centenaires. Au coeur du cimetière se trouve le Toro-do, le temple des lanternes. On pense que 2 flammes y ont brûlé sans interruption depuis un millier d'années. A proximité du Toro-do se trouve le Gobyo, le mausolée de Kukai, devant lequel viennent se recueillir de nombreux fidèles. Le Kongôbu-ji, temple à partir duquel sont gérées les affaires religieuses des 3600 temples de la secte Shingon. Le Garan est un complexe de temples qui contient plusieurs pagodes dont le Konpon Daitô qui d'après la pensée Shingon est au centre d'un mandala en forme de fleur de lotus convrant tout le Japon. Le Jison-in: Même s'il est situé à une vingtaine de kilomètre au Nord des sanctuaires principaux, ce temple fait partie du complexe de temples de Kôya-san. Il a été fondé au IXe siècle pour servir de bureau administratif et de centre d'accueil pour les pèlerins. Le Jison-in est relié au centre du complexe par un chemin de pèlerinage crée par Kukai, le Chôishimichi. Le chemin est en effet jalonné d'une stupa à 5 niveaux tous les 108 m, distance correspondant à un chô (ancienne unité de longueur). Jusqu'en 1872, l'accès au Kôya-san était interdit aux femmes. En 2004, l'UNESCO a désigné le Mont Kôya Patrimoine mondial de l'humanité, en même temps que la plupart des sites sacrés et chemins de pèlerinage dans les monts Kii. © Wikipédia


Sites les plus proches

Château de Chihaya à 24 km
Teragaike à 28 km
Mont Omine à 33 km
Château de Kishiwada à 34 km
Château de Wakayama à 38 km
Kumano Hongu Taisha à 45 km
Péninsule de Kii à 45 km
Hokki-ji à 48 km
Festivalgate à 49 km
Zoo de Tennoji à 49 km
Musée maritime d'Osaka à 50 km
Château de Koriyama à 52 km
Universal Studios Japan à 52 km
Château d'Osaka à 53 km
Japon